Comptabilité

Créer un nouvel exercice et générer les reports à-nouveaux


La fonction Nouvel exercice propose trois traitements :  créer un exercice et/ou générer les reports à-nouveaux généraux et analytiques ou encore créer un exercice antérieur.

Création d’un nouvel exercice avec génération ou non des reports à-nouveaux

Cette fonction est gérée par un assistant qui vous guide étape par étape pour effectuer ces opérations.

  1. Ouvrez la fonction Nouvel exercice.

    Traitement > Fin d’exercice > Nouvel exercice

  2. La première page de l’assistant vous propose de sélectionner le type de traitement à effectuer :
    • Créer un nouvel exercice et générer les reports
    • Créer un nouvel exercice sans générer les reports
  3. Renseignez la Date de fin d’exercice.
  4. Si vous avez sélectionné :
    • Créer un nouvel exercice sans générer les reports, cliquez sur le bouton Fin pour lancer le traitement.
    • Créer un nouvel exercice et générer les reports, cliquez sur le bouton Suivantet poursuivez la procédure.
  5. Sur la  deuxième page de l’assistant, renseignez le journal des à-nouveaux et précisez éventuellement une fourchette de n° de comptes.

    Si vous avez activé l’application des normes IFRS sur votre dossier, vous devez indiquer un journal d’à-nouveaux IFRS.

    Pour que l’application vous propose par défaut le code journal, vous devez le renseigner dans le menu Fichier > Paramètres société > Exercices > Reports à-nouveaux.

  6. La troisième page de l’assistant permet de préciser si vous souhaitez reporter les sections analytiques  et/ou les écritures IFRS. Si oui, pour chacun d’eux, vous devez préciser le journal de report à-nouveaux pour l’analytique (journal de type Général).
    Pour le report des sections analytiques, deux options de report sont proposées :

    • Inclure les reports analytiques antérieurs : tient compte des écritures analytiques d’à-nouveaux pour la génération des nouveaux reports.
    • Inclure les OD analytiques :  tient compte des écritures d’OD analytiques pour la génération des nouveaux reports.

      Pour que l’application vous propose par défaut le code journal, indiquez-le dans le menu Fichier > Paramètres société > Exercices > Reports à-nouveaux. Et ce journal doit être créé dans Structure > Codes journaux analytiques.
      Seuls les comptes généraux ayant l’option Autoriser le report analytique et les sections analytiques ayant l’option Générer en report à nouveau de cochée sont concernés par cette fonction.

  7. La quatrième page de l’assistant propose deux modes de reports à-nouveaux :
    • Report à-nouveaux : par défaut, le programme transfère les comptes selon le code report à-nouveau paramétré dans la fiche de chaque compte général. Seuls les comptes ayant un report à-nouveau (en détail ou en solde) seront reportés sur l’exercice suivant.
    • Lettrage automatique : si ce mode de report est choisi, les comptes généraux pour lesquels Lettrage automatique est coché seront reportés en détail et tous les autres comptes seront repris en solde.
  8. Si vous choisissez comme mode de report Report à-nouveau, vous pouvez indiquer au programme le traitement à effectuer s’il détecte une incompatibilité entre le code report et la nature paramétrée dans la fiche du compte. Cochez l’option choisie :
    • Rétablir le code (détail ou solde) selon la nature du compte : cette option est proposée par défaut. Le programme génère les écritures d’à-nouveau en reprenant le code report compatible avec la nature du compte. (Fichier / Paramètres société /Comptes généraux page Nature de compte).
    • Que l’anomalie vous soit signalée et le traitement arrêté : à la première incompatibilité rencontrée (entre le code report et la nature du compte), le programme affiche un message signalant qu’une incohérence est détectée et que le traitement est arrêté.
    • Ne pas effectuer le contrôle de cohérence : le programme génère les à-nouveaux sans aucun contrôle de cohérence entre les codes report et la nature des comptes.
  9. La cinquième page de l’assistant vous propose les options suivantes :
    • Inclure les journaux de situation : l’application prend en compte les écritures enregistrées dans les journaux de situation pour la génération des à-nouveaux.
      Important ! pour la clôture définitive de l’exercice, les écritures des journaux de situation devront être supprimées ou transférées dans un journal de type général.
    • Report en solde des comptes en devise : cette option permet de récupérer pour les comptes reportés en solde autant de lignes de report que de devises différentes utilisées pour le compte. Le report en solde des comptes en devises ne s’applique qu’aux comptes généraux de nature Banque ou Caisse dont l’option Saisie devise est cochée.
    • Affectation du résultat de l’exercice : Si vous cochez Oui, cette option permet d’affecter le résultat au compte de bénéfice ou de perte selon le sens. Pour cela, il est nécessaire de renseigner les comptes Bénéfice et Perte dans Fichier / Paramètres société / Exercices / Reports à nouveaux.

      Toutes les écritures d’à-nouveaux sont soldées par le compte de bilan d’ouverture. Ce même compte est ensuite soldé par le compte Bénéfice ou Perte.

  10. La sixième page de l’assistant est proposée uniquement si l’option Protéger la zone N° de pièce est décochée dans Fichier / Paramètres société / Comptabilisation / Règles de saisie.
    • Dans la zone blanche, vous pouvez indiquer le premier N° de pièce que vous souhaitez affecter à la première écriture d’à-nouveau.

      Cette zone ne concerne que les comptes reportés en Solde.

    • Pour les comptes reportés en détail, vous avez la possibilité de conserver le N° de pièce d’origine ou de cocher la deuxième option qui permet d’indiquer au programme qu’il doit suivre la numérotation des écritures reportées en solde.
  11. La septième page de l’assistant concerne uniquement les écritures reportées en Détail et permet de structurer leur libellé :
    • Reprendre le libellé d’origine : ainsi, les comptes reportés en détail conserveront leur libellé d’origine.
    • Structurer le libellé : Le libellé reprendra des éléments en fonction du texte et/ou des variables indiquées. Saisissez le libellé souhaité dans la zone de saisie qui devient accessible, en utilisant les variables affichées en dessous.
      Exemple : @N @L reprendra dans la zone libellée le N° de pièce suivie du libellé.

      Privilégiez les informations essentielles en début de libellé, car en cas de dépassement du nombre de caractères autorisés dans le champ Libellé d’une écriture, ce dernier sera tronqué.

    • La zone de saisie libre est dédiée aux comptes reportés en solde, et permet de saisir le libellé à leur affecter.
  12. Lancez le traitement (Fin)

 


Cet article vous a-t-il été utile ?

Aucun avis.
Veuillez patienter…

Consultez toutes nos ressources.